Je suis au salon de coiffure et j’observe. Une des clientes qui attend son tour, semble agacée. Elle est là pour se faire poser un tissage. Un bonnet sur la tête, visage ultra fermé, le nez fixé sur son portable, elle répond à la coiffeuse à demi mot…
Une fois son tour arrivé, la coiffeuse lui fait ses rangées de tresses puis commence à lui poser ses mèches. La cliente a les cheveux dégarnis tout autour de la tête et la coiffeuse s’y prend de façon très méticuleuse à ces endroits. Avec son aiguille et son fil, elle y va vraiment doucement.
Une fois le tissage posé, l’attitude de la cliente change. Elle se met à toucher ses mèches, elle se regarde sous tous les angles. Elle semble apprécier le résultat…
#estimedesoi

(Attention, je ne dis pas que les personnes qui portent des tissages, n’ont pas une haute estime d’elles-mêmes !)

Je fais la queue dans une administration. Devant moi un père et sa fille, celle-ci joue avec le portable de son père. Elle semble regarder des dessins animés sur YouTube. A un moment le son est plus fort. Le père dit à sa fille de baisser le son.
La fille ne sait pas le faire et elle finit par couper la vidéo. Le père prend le portable dans les mains de sa fille et baisse le son en lui disant « tu n’es vraiment pas douée »…
#estimedesoi

Je joue avec ma fille, elle est très souriante, le regard coquin, les joues rondes. Je l’appelle ma patate douce….
Si je continue à l’appeler comme cela plus tard, je me demande si ce surnom pour moi affectueux, pourrait la complexer…
#estimedesoi

J’avais noté ces instants de vie dans mon carnet en attendant d’écrire mon article sur l’estime de soi. Je crois que le moment est venu d’en parler. Ce sera le dernier de mes trois constats : le cheveu afro et métissé n’est pas beau !

Si tu as manqué les précédents constats, je te les remets ici : constat 1 et constat 2.

Depuis le début de la semaine, je n’arrête pas de voir des vidéos qui parlent d’estime de soi. Je les ai partagé sur Facebook : La vidéo d’une maman d’enfants métisses qui a créé le salon Ana’e pour pouvoir accueillir toutes les clientes quelque soit leur type de cheveu ou encore la vidéo d’une fille de grande taille qui sous un ton humoristique parle des complexes qu’elle a longtemps eu à cause de son aspect physique.

Hier, j’étais à l’exposition Afro de Rokhaya Diallo et Brigitte Sombié à la maison des métallos. Tu peux y retrouver jusqu’au 29 octobre de beaux portraits et messages sur la diversité, sur la beauté du cheveu afro.

La question de l’estime de soi est ultra/méga/giga importante ! De part notre histoire : esclavage, assimilation… (je reviendrai sûrement sur ce sujet), nous avons un rapport particulier avec nous même. Je parle du peuple noir. Ce sujet a été abordé dans beaucoup d’oeuvres et je rêverai d’avoir une bibliothèque avec ces livres et surtout avoir le temps de tous les lire mais revenons à nos moutons.

Selon moi l’estime de soi, la confiance en soi et l’amour de soi sont des éléments essentiels pour être heureux. Si tu sais qui tu es, si tu connais ta valeur, tu te moqueras de l’opinion des autres. Bien entendu, cette assurance dépend entre autres de notre âge et de notre parcours de vie. Si on t’a rabâché pendant toute ton enfance que ton cheveu n’était pas beau ou pas coiffable tel qu’il est, il est normal aujourd’hui d’avoir peu de considération pour celui-ci.

Néanmoins je suis convaincue que l’on peut y remédier et j’ai pu l’observer 🙂 Avec beaucoup d’amour et surtout une mise en valeur de son potentiel, tu peux finir par aimer ton cheveu et par t’aimer tout simplement.

Ce sujet me touche et m’inspire beaucoup donc si tu m’as lu jusqu’ici, félicitations :). Si tu souhaites partager ton expérience à ce sujet, n’hésites pas. Je serai ravie de te lire.

A bientôt.
Audrey

PS : Notre prochain atelier à Paris approche et le suivant n’aura pas lieu avant quelques mois alors n’hésites plus 😉

Constat n°3 : le cheveu afro et métissé n’est pas beau ! 💔

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.