Petit cours d’anatomie des cheveux pour comprendre l’importance de votre hygiène de vie dans la pousse capillaire.

« Mes cheveux ne poussent pas ! »
Vous vous êtes sans doute déjà fait, à tord, cette réflexion au moins une fois. Et pourtant si, vos cheveux poussent ! Ils poussent d’au moins un centimètre en moyenne par mois et cela que vous ayez les cheveux crépus, bouclés, frisés, défrisés

Le saviez-vous ?
Les cheveux ont des cycles de vie, ils ne poussent pas tous à la même vitesse et on en perd une centaine par jour. Si vous avez l’impression que vos cheveux ne poussent pas, c’est que vous ne parvenez pas à maintenir leur longueur car ils se cassent.

La casse peut avoir plusieurs causes : des facteurs externes (gestes quotidiens, produits utilisés) et des facteurs internes (hygiène de vie). Ces 2 grands aspects s’expliquent et se retrouvent dans l’organisation même de notre système capillaire.

Sans faire un cours approfondi sur l’anatomie du cheveu ;), il est important de comprendre le fonctionnement du système capillaire pour identifier d’où proviennent les difficultés à en prendre soin.

structure-du-cheveu

3 parties de notre structure capillaire se distinguent (dans un schéma très simplifié) :

– la tige capillaire ou cheveu

– l’épiderme (cuir chevelu)

– le follicule pileux ou racine

 

Revenons maintenant à nos deux catégories de facteurs, toutes deux importantes !

Les facteurs internes
Hygiene de vie2

Le follicule pileux représente la base. C’est à ce niveau que votre cheveu prend vie. Il est situé dans une partie musculaire et sanguine ce qui signifie que vos cheveux reçoivent dès la racine l’ensemble des apports nutritifs que vous ingérez et qui circulent dans le sang.

Vous comprenez désormais l’impact que peut avoir votre hygiène de vie sur votre pousse capillaire. Avoir une vie saine et équilibrée est essentiel, cela représente 50% du travail !

 

Les facteurs externes

Soins2

Les 50% restants correspondent aux gestes quotidiens et aux produits que vous utilisez. Les parties concernées sont votre épiderme (cuir chevelu) et la tige capillaire. Cette tige est la partie morte du cheveu. Vous pouvez lui apporter de l’hydratation, des protéines mais il n’est pas possible de la soigner si elle est abîmée. Si vous avez par exemple des pointes fourchues, vous serez obligé à terme de les couper.

Votre objectif est donc de maintenir cette partie de vos cheveux en bon état : de les manipuler avec précaution au moment du démêlage, de les protéger du soleil, du froid etc…

A vous de jouer !

La pousse des cheveux passe par l’hygiène de vie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.