Ça fait quelques semaines que je n’ai pas donné de nouvelles car ma vie de famille m’a bien accaparée. Tests et sélection de couches lavables et recherche de nounou, ça te parle peut-être ?

Plus le temps passe et plus je me dis que nous (les femmes) avons vraiment du mérite à faire tout ce que l’on fait. Nous sommes de vraies warriors ! (Oui j’ai vu Wonder Woman au ciné et c’était plutôt sympa 😉 ) J’en avais déjà conscience mais le fait de le vivre est complètement différent. Malgré l’aide de mon compagnon et de ma famille, c’est quand même du sport. 

A côté de ça, ce mois de juin a également été marqué par quelques problèmes techniques. Problème sur le blog puis perte d’un dossier de travail sur ma clé usb qui contenait entre autres mon cher calendrier ! J’appréciais vraiment le fait de créer un support personnalisé mais j’ai tout de même décidé de ne pas refaire ce calendrier. J’en ai acheté un plutôt pas mal chez Natures et Découvertes (il est actuellement en promo) même si il ne contient pas de calendrier des fruits et légumes de saison. Ça ne devrait pas être compliqué à trouver sur le net.

Je suis de plus en plus dans une démarche de lâcher prise qui m’amène à aller à l’essentiel et à optimiser mon temps. C’est la raison pour laquelle j’ai bien vécue ma semaine sans réseaux sociaux quand j’ai eu un autre problème technique, cette fois avec mon portable.

Morale de l’histoire lorsque les choses ne sont pas fluides et que je n’ai pas la possibilité d’y remédier, je laisse couler et je vois le positif dans chaque situation. Même quand ça ne va pas dans le sens que j’espérais. Je ne dis pas qu’il faut abandonner à la moindre épreuve, seulement analyser si la situation vaut la peine d’insister. En l’occurence, le fait d’avoir perdu un fichier et que mon portable soit HS m’a dégagé du temps pour des choses plus importantes.

Si je fais un parallèle avec l’entretien de nos cheveux, cela me rappelle un conseil que je donne tout le temps à mes clientes : fait avec ce que tu as ! Trop souvent on envie ce que possède autrui. On cherche à avoir la même coiffure, les mêmes boucles que la voisine alors qu’on gagnerait en temps, en énergie et en sérénité si on s’autokiffait en acceptant son patrimoine capillaire. 

Si on pouvait toutes intégrer cela ce serait formidable ! D’ailleurs, je fais actuellement le bilan de mon coaching vidéo inédit avec mes clientes. Je t’en parlerais prochainement car ce fût également très enrichissant pour moi de les voir évoluer jour après jour.

En attendant si tu es déjà au soleil, profites en comme il se doit sans oublier de prendre soin de tes cheveux ;).

 

A très vite.
Audrey (toujours aussi à l’aise pour poser :D)

Un mois de juin sous le signe du lâcher prise