Hello,

Comment vas tu ?

Est-ce que tout comme moi, tu as envie d’hiberner sous une couette ?! 

Hormis ce temps glacial, pas mal de travail et un peu de fatigue : rien d’inhabituel je vais bien. L’atelier groupé de samedi dernier était super chouette et très enrichissant.

Depuis le temps que j’anime des ateliers, j’apprends toujours de vos expériences. Cette fois, une maman m’a particulièrement touchée (je l’embrasse d’ailleurs ;)) car elle nous a fait part de son désarroi face à la volonté de sa fille de 5 ans de se lisser les cheveux.

Sa puce est une enfant métisse qui grandit dans un environnement où les cheveux bouclés et crépus sont inexistants. Du coup, J. adore les cheveux lisses de sa mère ainsi que tout ce qui est lissage et tissage.

Malgré tous les efforts de sa maman (coiffures, accessoires, produits), rien à faire. J’ai donc tenté de lui donner des conseils pour aider sa fille à aimer son propre cheveu. Je te propose de les résumer ici.

Le « problème » de J. est qu’elle manque de figures envers lesquelles elle pourrait s’identifier, se projeter. Au carrefour de deux cultures, les enfants métisses sont souvent confrontés à cela. Ils n’ont pas les mêmes cheveux que le premier modèle de leur vie : leur maman.

Mots employés et état d’esprit

Tout d’abord, vous ne devez pas employer de termes péjoratifs lorsque vous parlez de ses cheveux. Vous ne devez pas non plus laisser d’autres personnes, même votre entourage proche parler de ses cheveux de façon négative. « Tignasse », « paillasson », « moquette », « sauvage » et compagnie : aux oubliettes !

D’autre part, vous devez mettre en place des habitudes pendant lesquelles le coiffage sera synonyme de partage et de complicité. Des moments où vous l’impliquez dès que vous le pouvez. Par exemple dans le choix des accessoires, des coiffures, des produits…

On travaille tout cela en atelier donc n’hésites pas à me contacter si tu veux être accompagnée.

 

Jeu et accessoires au quotidien

Tu peux aussi lui acheter des objets à son image. Des poupées, coloriages, carnets…
Je t’invite à parcourir ma liste de livres et de références qui pourront aider nos petites filles à se projeter et s’aimer tel qu’elles sont.

Cette liste n’est pas exhaustive et n’attend qu’à être complétée ;)…

Pinterest est ton ami

Enfin, si tu n’as pas de modèles autour de toi, tournes toi vers internet. J’ai créé des dossiers de coiffures pour adultes et enfants sur Pinterest. Cela pourra je l’espère t’inspirer.

Tu peux même réaliser un livret, un porte-folio, un poster avec plein de collages, un tableau sur lequel tu viendrais épingler des portraits…

Soyez créatives et encore une fois impliquez votre princesse.

J’espère t’avoir donné quelques idées et du courage pour continuer à valoriser ton trésor malgré tout les obstacles que tu rencontres et rencontreras par la suite.

PS : Si tu n’as pas d’enfants, partages ce message aux mamans badass que tu connais ;).

Je te souhaite un excellent week end.

A bientôt,
Audrey

Ma fille a 5 ans et veut se lisser les cheveux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.