Le temps passé à s’occuper de ses cheveux ou ceux de son enfant varie en fonction de chaque situation : cheveux crépus, bouclés ou frisés, longs ou courts, activités quotidiennes etc… Voici quelques conseils pour optimiser ce temps précieux.

 

Temps du shampoing …

  • Procédez par section et démêler après avoir laissé poser votre après shampoing ou votre masque. Une fois les cheveux démêlés et rincés, faites de suite une natte, une vanille ou un chou pour éviter qu’ils ne s’emmêlent de nouveau. Vous pouvez ensuite passer à la coiffure.
    Il est important de démêler vos cheveux au bon moment, à savoir lorsqu’ils sont mouillés et détendus grâce à l’après shampoing et ne pas attendre qu’ils soient rincés et déjà secs.

  • Pour éviter de laisser votre masque 45 minutes à 1 heure, passez sous un casque à vapeur humide : vous gagnerez du temps. En effet 30 minutes sous le casque suffisent à optimiser votre soin.
  • Si vous n’avez pas de casque, apprenez l’art de l’attaché de foulard pour laisser votre soin poser suffisamment et vaquer à vos occupations sans perdre une minute. Le temps est précieux !

Pendant la semaine …

  • Ayez deux ou trois idées de coiffures en réserve. Les jours où vous serez dans l’urgence ou les jours où vos cheveux ne seront pas au meilleur de leur forme, ces coiffures vous dépanneront.
  • Avant de dormir, mettez en forme vos cheveux (cheveux relevés pour conserver vos boucles, nattes, twists..) afin d’éviter que vos cheveux ne s’emmêlent pendant la nuit. Vous gagnerez du temps pour vous coiffer le lendemain.

3-le-soir

  • Si vous avez très peu de temps pendant la semaine, opter pour des « coiffures évolutives ». Exemple : gardez vos nattes ou vanilles lundi et mardi. Défaites le tout le mercredi et profitez d’un twist out ou braid out bien définis. Et attachez selon vos goûts jeudi et vendredi : queue de cheval, high puff…
  • Autre solution pour les plus pressées : mettre des rajouts, extensions ou crochets braids pour réduire significativement votre temps de coiffure.

Lire l’article : les extensions capillaires pour changer de tête

Les enfants …

  • Donnez des repères à votre enfant en lui expliquant que telle journée est réservée à la coiffure. L’objectif est de mettre en place un moment privilégié synonyme de bien être et de douceur. Fini les cris, les pleurs et les négociations pour se coiffer.

2-coiffure

Lire l’article : Nos ateliers capillaires

  • Choisissez un moment où votre enfant est « calme », exemple en fin de journée, avant la sieste… Vous dépenserez moins d’énergie pour qu’il reste en place.
  • Protégez les cheveux de votre enfant avant d’aller dormir avec un foulard ou optez pour une taie d’oreiller en soie ou en satin. Le lendemain, votre enfant aura moins de frisottis, sa coiffure s’abimera moins rapidement et ses cheveux resteront hydratés.

Et vous, quelles sont vos astuces pour gagner du temps ? Dites-le nous en commentaire.

10 astuces pour optimiser son temps de coiffure

2 avis sur « 10 astuces pour optimiser son temps de coiffure »

  • 9 avril 2016 à 20 h 57 min
    Permalien

    Décidément je ne cesserai d apprendre j ai posé mon après-shampoing et j ai commencé à démêler mes cheveux au lieu d attendre que celui-ci fasse son effet ??

    Répondre
    • 10 avril 2016 à 14 h 35 min
      Permalien

      Tu ne les démêlais pas sur cheveux secs, c’est déjà ça 😉 maintenant tu feras encore mieux 😀

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.